Les Infortunes de la Belle au Bois Dormant 2

Les Infortunes de la Belle au Bois Dormant : Punition - Anne Rice

punition.png

 

 

 

 

 

 

Résumé :

 

Follement éprise du prince rebelle Tristan, la Belle a désiré partager son sort. Tous deux sont envoyés au village, où ils seront vendus aux enchères. Il devront se soumettre non plus aux dames et seigneurs de la cour, mais à la dernière des servantes, au plus rustre des garçons d'écurie. Tandis que Tristan subira l'infamie à la ferme, la Belle connaîtra les sommets de la souffrance et de la jouissance sous la férule du capitaine de la garde. Mais à peine les deux amants ont-ils goûté à l'intense volupté de la déchéance, le village est attaqué. Pris en otages et enfermés dans la cale d'un vaisseau, Tristan et la Belle sont condamnés à servir au harem du Sultan. Leur amour résistera-t-il à ce voyage vers le troublant Orient ?

 

 

 

 

 

Mon avis :

 

J'ai beaucoup apprécié ce livre, tout d'abord parce que je me suis attachée aux personnages et que l'on pénètre encore un peu plus dans leur intimité, mais aussi et surtout parce qu'Anne Rice a su se diversifier et ne pas tomber dans la facilité en racontant une histoire morne et sans intérêt.

Nous suivons encore le personnage de la Belle, qui goûte aux plaisirs de la souffrance et de la sexualité, mais dans ce deuxième tome il y a une légère différence : les chapitres ne sont pas écrits que de son point de vue, mais aussi de celui de Tristan, comme cela est précisé en haut des chapitres. Ceci a pour effet de nous rapprocher de Tristan, et de mieux comprendre ce qui les pousse a apprécier ce qu'ils subisse, mais aussi à découvrir leur manière d'apprécier et d'appréhender la souffrance qu'on leur inflige. Tous deux ont une motivation et des raisons différentes pour souffrir comme ils le font. Par amour pour leur tortionnaire où par simple soumission, chacun nous dévoile ce qu'il ressent et l'explique à l'autre.

J'ai aussi apprécié la diversité des supplices infligés aux deux personnages : en effet, dans le premier tome, j'avais finit par me lasser des jeux dont ils étaient les victimes, car ceux-ci se répétaient sans cesse et n'avaient du coup plus aucun intérêt. Mais dans ce tome, Anne Rice avait apparemment beaucoup d'inspiration en matière de sadisme. Il faut dire que certains supplices inventés par les villageois doivent être franchement difficiles à supporter tant ils sont douloureux ou difficiles.

Pour terminer, je dirais simplement que j'ai aimé l'évolution des personnages, l'évolution de l'écriture, et l'évolution des supplices, bref je préfère ce tome au premier. Il ne me reste donc plus qu'à lire le tome 3 et je vous en fait une critique que j'espère positive !

×