Nouvelles histoires à faire rougir

Nouvelles histoires à faire rougir - Marie Gray

NouvellesQuatrième de couverture :

 

Le désir et la jouissance sont enfants de Bohème et la recherche du plaisir provoque les rencontres les plus déconcertantes. L'austère comptable s'bandonne au libertin masqué, la bourgeoise se dévergonde avec le jardinier, le fétishiste se trompe d'accessoires, le musicien en tournée devient le pantin d'une groupie, un homme et une femme s'adonnent à leur folie sensuelle en se dissimulant leur véritable identité.

Imprévisibles ou fatales, gaies ou troublantes, ces sept histoires montrent que l'érotisme est plus fort que les lois et le hasard, quand l'animal humain cède à tous ses caprices et à tous ses fantasmes.

 

 

Mon avis :

 

J'ai décidé au départ de lire ce livre car il s'agit de plein de petites nouvelles, l'idéal pour le soir lorsqu'on n'a pas vraiment le temps de se plonger dans des histoires abracadabrantes. Cet ouvrage remplit parfaitement son rôle, les histoires ne sont ni trop courtes ni trop longues, la plupart du temps nous arrivons assez vite dans le vif du sujet pour notre plus grand plaisir.

 

Globalement, j'ai apprécié toutes les histoires qui somme toute sont assez variées, mise à part la dernière que dont je n'ai pas apprécié le début du tout, j'y reviendrais. Toutes les histoires se distinguent les unes des autres, que ce soit par le biais d'un personnage différent ou même d'un mode de narration différent. Par là, j'entends que parfois le texte sera raconté par une femme, parfois le texte nous raconte l'histoire d'un homme sans que ce soit le personnage en lui-même qui s'exprime, et parfois, comme dans l'histoire du musicien, on assiste à toute une série de lettres érotiques entrecoupant le récit du protagoniste. Tout cela aide à varier le contenu de ce livre et fait en sorte que nous ne nous lassons pas de toutes ces petites anecdotes.

 

Le seul texte auquel je n'ai pas vraiment accroché est le dernier : nous suivons dans celui-ci une jeune femme, Caroline, absédée à l'idée d'avoir un enfant, au point de jouer un jeu dangereux et de forcer en quelque sorte ses amants à lui faire obtenir ce qu'elle veut. Premièrement, la façon dont le texte est écrit est absolument atroce, sa quête éperdue pour des spermatozoïdes rendant le texte aussi froid que la pierre. Rien que pour cela, ce texte n'a strictement rien à faire dans un livre érotique. Ensuite, même si ces livres sont destinés à un public adulte, j'ai du mal à concevoir qu'on puisse présenter une femme inconsciente, enlevant volontairement son moyen de contraception sans en prévenir son conjoint pour tomber enceinte sans son accord, mais surtout je ne supporte pas que le texte fasse passer cette femme pour une femme normale. Le texte est énoncé à la première personne du singulier, la femme en question raconte donc son histoire et défend sa cause. Mais ce n'est absolument pas une cause défendable ! Lorsque nous voyons l'argent dépensé chaque année pour les campagnes de sensibilisation aux préservatifs et compagnie, et que dans ce texte l'auteure montre une femme qui n'en a strictement rien à foutre et n'écoute que sa petite personne quitte à impliquer une personne qui n'en a pas envie, je me demande à quoi servent ces millions d'euros dépensés... Non mais franchement, si elle veut avoir un gosse, autant le violer le mec !!! Soyons francs, en lisant en livre érotique on veut se détendre en découvrant des histoires agréables, pas des histoires de femmes à la quête de spermatozoïdes et calculant les bons jours pour la conception ! Un tiers du texte nous décrit sa recherche infructueuse dans des termes par forcément sexy ... La suite devient plus intéressante mais pour moi c'était trop tard, le début m'avait fait lâcher l'affaire ...

 

Le texte avec le jardinier en revanche était bien plus intéressant. Pas beaucoup plus moraliste, une femme de trente-cinq ans environ initiait un jeune homme de dix-neuf ans puceau au sexe sous toutes ses coutures. Les passages étaient tous intéressants et l'on finit vite par s'attacher aux deux personnages. Heureusement la fin de l'histoire est plus moraliste et l'on ne s'attend pas du tout à une telle conclusion. Cette dernière ne m'a pas trop plue mais il en faut pour tous les goûts et elle a le mérite de nous surprendre et de clore l'histoire à l'aide d'un twist assez efficace.

 

Ce livre est donc un mélange d'histoires agréables, tantôt bien écrites, tantôt bien racontées, avec des passages érotiques, d'autres moins, mais qui compte en son sein quelques défauts. Malgré tout, on oublie vite ces derniers pour se plonger dans les histoires, toutes intéressantes et accrocheuses, que l'auteure Marie Gray nous propose.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.