50 façons de jouer

50 façons de jouer de M. Darcy - William Codpiece, Thwackery

50 fa ons de jouer

Quatrième de couverture :

 

"Apprenez, Miss Bennet, que je ne fais pas l'amour, je baise !" dit fermement Mr Darcy à Elizabeth...

Cette parodie d'Orgueils et préjugés est une joyeuse relecture du roman de Jane Austen, qui ravira et réveillera les plus collet monté... dans l'univers des 50 nuances de Grey.

 

Retrouvez tous les personnages du roman de Jane Austen : Fitzwilliam Darcy, Elizabeth Bennet, ses soeurs, M. Bingley... transposés au 21ème siècle mais conservant un style so british !

 

Dans un esprit humoristique et alerte, découvrez les penchants de M. Darcy pour le BDSM, le fouet, Miss Bennet et son point G, sa soumission à M. Darcy, les parties fines entre cousins, la découverte du sexe anal et tant d'autres distractions... bien lointaines de l'éducation de bonne famille de Miss Bennet.

 

L'histoire d'Elizabeth et M. Darcy a fait palpiter des millions de lecters depuis 1813. Deux cents ans pplus tard, nous apprenons enfin pourquoi les deux amants se sont tant... cherchés.

 

Mon avis :

 

Ce livre est absolument irrésistible... Sur fond de personnages classiques appartenant à l'un des romans les plus connus, les auteurs de cette parodie font un ouvrage tordant, plein de clins d'oeil humoristique à l'ouvrage 50 Nuances de Grey dont il est la parodie.

 

Tout commence dans la famille Bennet, constituée du père de la mère et de leurs cinq filles que Mrs Bennet cherche à tout prix à marier. Pour arriver à ses fins, pas de quartier : on gonfle la poitrine, on fait des balades salaces dans le parc, tous les coups sont permis pour que les jeunes filles perdent leur virginité le plus vite possible.

 

Mis il en est différemment pour Miss Elizabeth Bennet : la jeune femme ne s'intéresse absolument pas à ces choses et regarde avec amusement et désespoir sa mère tenter de séduire tout homme se présentant chez elle avec les manières les plus racolleuses possibles. Mais lorsque Mr Darcy fait son apparition dans leur demeure, il ne laisse pas Elizabeth indifférente et elle va tenter tant bien que mal de résister à ses avances.

 

A partir de là va commencer un délire sans nom, dans lequel Mr Darcy harcèlera le réticule de Mrs Bennet, une des soeurs Bennet rencontrera un certain Phil Collins , et j'en passe énormément. Ce livre n'est qu'un enchainement de situations cocasses entre les personnages, d'anachronismes énormes, et de moments où les personnages se demandent pourquoi l'auteur a fait ces choix concernant leur histoire.

 

Le livre n'est pas très long, 230 pages environ, ce qui permet de le lire assez rapidement. En revanche, j'ai regretté l'absence de chapitres tout au long du livre,ce qui me permet souvent de m'arrêter à un point stratégique du livre. Mais ce n'est vraiment qu'un détail.

Ce livre a été un des rares à me faire réellement rire, il est destiné à tout le monde à condition d'aimer l'humour de bas étage et l'humour graveleux.

Ajouter un commentaire