De chair et de sang

De chair et de sang - Arnaud Bordas

De chair et de sang

 

Quatrième de couverture :

 

Ils s'appellent Freddy, Jason, Chucky, Carrie, Damien, Hannibal...

On les surnomme Leatherface, Pinhead, Predator, Candyman, Ghostface, Jigsaw...

Ce sont des humains, des aliens, des esprits, des requins, des chiens et même une voiture.

Ils sont les nouveaux visages de la terreur contemporaine et des icônes de ma culture populaire. De Norman Bates (Psychose) à Tristana Medeiros (REC), voici le portrait haut en couleurs des 50 plus grandes figures du cinéma d'horreur moderne.

 

Mon avis :

 

Je suis tombée par hasard sur ce livre, l'ai feuilleté vite fait et à peine avais-je tourné quelques pages que je le savais, il me le fallait. Ce livre est une petite mine d'or regroupant tous les grands méchants des films d'horreur d'hier à aujourd'hui. Tous ? Non, pas vraiment, mais tous les plus grands, les plus impressionnants, les plus connus, les plus scandaleux, ils sont dans ce livre et l'auteur tente de créer ici une véritable encyclopédie pour tous les fans d'horreur qui se respectent.

 

Malheureusement, malgré le fait que je ne sois pas une mine d'informations en matière d'horreur, je savais déjà presque tout ce que j'ai pu lire dans ce livre, et c'est vraiment dommage. En lisant cet ouvrage, j'ai pu me remémorer les bons moments que j'ai passé en regardant Alien, Scream, Psychose, REC, Chucky, le Silence des agneaux, mais aussi découvrir quelques films que je ne connaissais pas, ou seulement de nom, et que j'ai noté afin de pouvoir me les procurer coûte que coûte.

 

Pour résumer l'ouvrage tout entier, pour chaque personnages, l'auteur décrit l'histoire du premier film d'une éventuelle saga, explique les raisons pour lesquelles le personnage a fait son entrée au panthéon des plus grands méchants du cinéma, avant de parler des parfois innombrables suites ayant vu le jour souvent afin d'exploiter un filon très juteux.

 

Mais j'aurais voulu trouver quelques autres grands méchants du cinéma dont le livre ne parle pas, et j'ai un exemple en particulier uqi me revient en tête à chaque fois : j'ai fait la critique, il y a quelques temps, du film Le Labyrinthe de Pan. Dans ce film se trouve un personnage abominable, d'une laideur repoussante, je parle ici de Paleface, le monstre aux yeux implantés dans ses mains qui cherche à dévorer Ofelia tout comme il a déjà dévoré des centaines d'enfants. Ce monstre est original, effrayant, il n'est certes pas le personnnages principal du film mais je pense qu'il a marué les esprits et j'estime que le livre aurait été plus intéressant en parlant des monstres "secondaires", ce qui l'aurait rendu encore plus complet et instructif.

 

Malgré tout, il s'agit d'un très bon et très beau livre que je conseille, intéressant, mettant le film, les personnages et le réalisateur à l'honneur, d'autant plus que le réalisateur Alexandre Aja (Haute tension, La colline à des yeux le remake, Mirrors, Piranha 3D etc.) a contribué au livre en en écrivant la préface.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×