Crazy Joe

Crazy Joe - Steven Knight

crazy-joe.jpg

 

 

Synopsis :

 

Ex-soldat des forces spéciales britanniques, Joey Jones se retrouve à la rue dans Londres après s'être enfui pour échapper à un procès en cour martiale. En s'introduisant par effraction dans un appartement innocupé, il découvre de quoi commencer une nouvelle vie.

Bientôt, il décroche un petit boulot dans un restaurant chinois. Plongeur, puis videur, il va peu à peu gravir les échelons pour devenir chauffeur et homme de main d'un ponte de la mafia chinoise. Sa volonté sans limite et sa force physique lui font rapidement gagner la confiance de ses employeurs qui l'ont surnommé "Crazy Joe".

En voulant retrouver son ancienne petite amie, Joey découvre qu'elle a été assassiné. Il se jure de tout faire pour la venger. Commence alors pour lui une plongée infernale dans les pires bas-fonds de Londres.

 

Mon avis :

 

Je ne suis vraiment pas amatrice des films d'action, je les trouve toujours exagérés et sans grand intérêt, mais je dois avouer que celui-ci n'était pas trop mal. D'abord, parce que j'ai découvert l'acteur Jason Statham sous un autre jour. On le découvre dans des ruelles sombres, cheveux longs et crasseux, blessé, loin de l'image d'homme parfait qu'il montrait dans le Tranporteur, par exemple. Le voir blessé, fragile et torturé m'a fait du bien, car j'en avais marre de ne voir les héros de films d'action que dans leur costume habituel, bodybuildés, beaux, la classe même. Cela ne m'intéresse pas, et voir cet acteur jouer un rôle somme toute un peu plus profond que les autres rôles qu'il a pu incarné est agréable.

Ensuite, l'histoire se tient, ses démons sont réalistes, et on se retrouve souvent à vivre les mêmes traumatismes et les mêmes hallucinations que lui, nous mettant ainsi dans sa peau et rajoutant à l'impression de proximité avec le personnage.

Sa relation avec la femme religieuse est aussi bien ficelée, leurs difficultés personnelles les rapprochent, et les traumatismes de la femmes remontent aussi à la surface, les confrontant à se protéger mutuellement.

Voici donc un film un peu profond que d'habitude, un réel changement dans le style, avec moins de scènes de baston et de sexe que la normale, et cela ne rend ce film qu'encore plus intéressant. Après tout,  pas besoin de voir les héros donner des coups et coucher à tout bout de champ pour passer un bon moment, et ils l'ont bien compris.

 

Ce film est donc à voir comme un bon divertissement, sans plus car ce n'est pas non plus un chef d'oeuvre mais l'histoire se tient, c'est déjà ça !

Ajouter un commentaire

 
×