Inception

Inception - Christopher Nolan

Inception

 

 

Synopsis :

 

Dom Cobb est un voleur spécialisé dans le domaine complexe de l’extraction : il s'est spécialisé dans l'art de s’approprier les secrets d’un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu’il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Cobb est aussi un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais la dernière mission qui va lui être confiée pourrait lui permettre de retrouver sa vie d’avant – à condition qu’il puisse accomplir une prouesse nommée l’inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent implanter une idée dans l’esprit d’un individu. S’ils y parviennent, il pourrait s’agir du crime parfait. Et pourtant, aussi méthodiques et doués soient-ils, leur plan va se confronter à un ennemi redoutable qui semble toujours avoir un coup d’avance sur eux. Un ennemi dont seul Cobb aurait pu soupçonner l’existence.

 

Mon avis :

 

J'ai mis un certain temps à regarder ce film, surtout à cause de sa réputation de film complexe, très dur à appréhender et à comprendre. J'attendais donc que l'occasion se présente et que je puisse le regarder en étant bien concentrée, engagée à 100% dans le film.

Pourtant, même en prenant ces précautions, j'ai eu du mal à comprendre tout l'enjeu du film.

 

J'ai trouvé le contexte du film vraiment intéressant : le pouvoir que possède le personnage que joue Léonardo DiCaprio est directement lié au monde du rêve et de l'inconscient, un thème qui m'est particulièrement cher. Les méandres de ce sujet particulièrement complexe sont bien personnalisés par les labyrinthes que créée Ariane (comme le fil, tiens, coincidence bizarre...), jouée par Ellen Page. J'apprécie beaucoup cette actrice depuis que je l'ai repérée dans le film Hard Candy, dans lequel elle campait un rôle très dur et malsain, donnant toute son intensité au film.

 

Les décors et effets spéciaux sont magnifiques, particulièrement les séquences de distorsion de l'envirronnement, par exemple lorsqu'Ariane décide de modifier totalement la perception de Paris que se fait Dom dans son rêve, s'attirant la colère des apparitions tout autour d'elle.

Le film en lui-même est donc assez complexe : Dom (Léonardo DiCaprio), expert lorsqu'il s'agit de dérober des données personnelles en s'infiltrant dans les rêves de gens, organise une sorte de vol organisé d'informations et cherche à pénétrer l'esprit d'un homme, Robert Fisher. Mais cette fois-ci, au lieu de voler simplement la donnée qui l'intéresse, Dom va devoir influencer Robert en implantant une idée au sein de son rêve : c'est l'inception. Pour cela, Dom demande à Ariane de créer les "décors", des labyrinthe dont elle seule connaît les méandres afin de les guider dans un univers que l'ennemi ne connaîtra pas.

 

Tous les personnages principaux sont joués par des pointures du cinéma ce qui rend le spectacle encore plus impressionnant, particulièrement le quatuor Leonardo DiCaprio, Marion Cotillard, Ellen Page et Cillian Murphy.

Ce film mériterait bien un deuxième visionnage, ce que je ne manquerait pas de faire dès que l'occasion s'offrira à moi.

En attendant, je ne peux dire que du bien de ce film, malgré les difficultés que j'ai approuvé à comprendre les enjeux du film j'ai été impressionée par les acteurs, les décors et l'histoire en général, et je le conseille chaudement aux personnes qui ne l'ont pas encore vu.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×